Il y a 50 ans, nous avions 20 ans

Cliquer sur les photos pour les agrandir puis sur pour revenir à la page

 

 

De gauche à droite :

Sylvain MONNIÉ – 64 2/B – CCS – Atelier 2ème échelon B
Alain CHUETTE – 64 2/C – CCS – Atelier 2ème échelon B
Claude VARNIER – 64 2/B – CCS – Administratif
René BOURDON – 64 2/C – CCS – Habillement
Jean-Marie LE MOING – 65 1/ C – CCS Atelier 2ème échelon B

 

Pour se rappeler cet évènement, nous nous sommes retrouvés à Fouras.

 

Fouras est une commune du sud-ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Poitou-Charentes).

Ancien centre de garnison, ayant longtemps vécu à l'ombre de ses forts destinés à protéger le port militaire et l'arsenal de Rochefort, Fouras fut le théâtre de plusieurs accrochages avec la marine britannique, dont le plus illustre fut la « bataille des Brûlots », disputée au large de Fouras et de l'île d'Aix en 1809.


Le Fort de Fouras ou Sémaphore de Fouras


Il est entouré des fortifications du XVIIe siècle : plates-formes, courtines, tour massive, le tout en à pic sur la mer, constructions caractéristiques de l'architecture militaire de l'époque dues à Vauban.


   

Il présente le plus bel exemple de donjon de place forte seigneuriale des fortifications du littoral.

 

En chemin……………


   




 


   



La Corderie Royale

Le magnifique bâtiment de la Corderie Royale est né de la volonté de Louis XIV et de Colbert, son ministre. Pour créer une puissante flotte de guerre, il faut des arsenaux. Colbert décide d’en établir un à Rochefort, au bord de la Charente, à 23 km de l’Atlantique. Le premier ouvrage construit est la corderie dont la réalisation commence en 1666 pour se terminer en 1669


Le bâtiment de 374 mètres de long, posé sur un radeau de poutres de chêne pour pallier l’instabilité du terrain marécageux, est une manufacture de cordages. Sa grande longueur s’explique par le besoin de confectionner des cordages longs d’une encablure, soit près de 200 mètres.



La frégate de la liberté : l’Hermione


L'Hermione à son port d'attache : Rochefort

Depuis juillet 1997, l'Association Hermione-La Fayette s'est lancée dans une formidable aventure, la reconstruction de la frégate Hermione, navire, qui, en 1780, permit à La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.


   

« Le projet de L’Hermione »

Le 7 septembre 2014, l'Hermione reprenait la mer, mettant fin à un projet fou de 17 ans. « Le projet de L’Hermione », ce sont deux choses indissociables : la reconstruction la plus fidèle possible d’un élément du patrimoine et le rêve de le faire naviguer pour refaire le voyage de La Fayette

Le château d’Oléron

Entrée ouest par la porte fortifiée du Château d'Oléron

Établie dans la partie méridionale de l'île, cette ancienne cité fortifiée s'étend en contrebas de sa citadelle, ouvrage fortifié achevé par Vauban. Autrefois résidence des gouverneurs d'Oléron,

   

Ceint de remparts, le Château d'Oléron est constitué d'une ville basse médiévale et d'une ville haute construite au début du XVIIIème siècle.


Port ostréicole du château (vue des remparts)




 

Après ce superbe Week-end passé dans les Charentes, nous nous sommes donné rendez-vous l’année prochaine pour visiter une autre région.

 

Alain CHUETTE octobre 2015