Je me souviens...

L'homme à la Norton
Serge OMISSUS – 64 2/A – Instructeur et chauffeur à la 2ème Compagnie

 

     AU CIT 152, j’ai effectué mes classes comme tout le monde (apprendre à marcher au pas, instruction de tir, instruction de conduite, marches) et bien sûr le maniement d’armes que je faisais à la perfection grâce à un MDL qui m’en à fait voir de toutes les couleurs ! Peut-être mon nom qui ne lui plaisait pas ? Ma tête qui ne lui revenait pas ? Trop petit ? Trop grand ? Toujours quelque chose qui ne marchait pas, il m’en a fait faire des pompes avec le fusil et dans les cendres derrière les cuisines du quartier ! Je le haïssais !!!

Un mois et demi plus tard, je suis affecté à la CCS comme chauffeur, plus précisément de permanence (taxi de la caserne) et donc il arrivait parfois que ce MDL me demande de le conduire en ville, mais j’avais toujours un prétexte valable pour lui refuser le service (fin de mois, restriction de carburant, obligation de remplir le véhicule, déjà retenu par d’autres sous-officiers, etc.)

Fin octobre 1964, alors que j’étais au poste de police en service avec ma 2CV, j’assistais au départ pour l’Algérie d’un détachement commandé par ce MDL auquel j’ai souhaité bonne route et surtout le plaisir de ne plus le revoir. Ironiquement il m’a répondu qu’il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent jamais. Enfin il était parti et bon débarras !!!

Le 2 avril 1965 je pars pour Reggan avec un détachement de la 65/1A, dont je suis nommé chef, au départ du Bourget. Quand la porte du DC 6 s’ouvre après l’immobilisation de l’appareil sur la piste du Plateau… stupéfaction ! Qui est au bas de la passerelle ? Ce brave MDL qui m’avait tout de suite reconnu et avec qui je suis devenu, les jours suivants camarade, sans qu’il puisse m’expliquer pourquoi il avait été aussi agressif à mon égard à Laon.

En 2007, je ne me rappelle plus de son nom, mais je suis en possession d’une photo sur laquelle il figure et le seul souvenir qu’il possédait, à cette époque, une moto de marque Norton sur laquelle il m’avait emmené, une fois, faire un tour sur la route du Plateau.

C’est grâce aux recherches de Michel FERNEZ, qu’aujourd’hui j’ai retrouvé le Maréchal des Logis Christian THÉRY (en retraite bien sûr) et qui est de plus domicilié très près de chez moi.

Un grand merci à Michel FERNEZ pour la réalisation de ce merveilleux site qui nous permet de nous retrouver afin d’échanger de très bons souvenirs du service militaire, sans oublier nos amis tringlots qui nous ont déjà quittés.

Serge OMISSUS  – Juillet 2008
Retrouvailles
Serge OMISSUS et Christian THÉRY
le 4 septembre 2008 à OIGNIES (Pas-de-Calais)
Ce 4 septembre retrouvailles après 44 années de Christian THÉRY et de Serge OMISSUS.
Ci-dessus 3 photos de ce jour magnifique et émouvant, de cette rencontre avec « l'Homme à la moto » trés sympathique.
Avant mon arivée, il avait rangé son fusil pour évter de me faire faire des pompes !!!


Serge OMISSUS  – Septembre 2008