LES UNITÉS SAHARIENNES

 

L'ARMÉE DE L'AIR

 

Clic sur l'insigne ou sur le lien

Escadrille Aviation
Légère d’Appui
5 - 73
 

Commandement
Air - Tunisie
 

Commandement
Bases Aériennes Territoires du Sud
 

Escadrille Aviation Légère Appui
19 - 72
 

Compagnie d’Installation
de Bases 11 - 361
 

Base Aérienne
de Laghouat
 

Escadrille Aviation Légère d’Appui
21 - 72
 

Section Spécialisée de la Base Aérienne 164
Atar
 

Groupe Transmissions Régionales Air
805
 

Détachement
Terrains
Opérationnels
44 - 540
 







 


Fort Trinquet

 

Escadrille Aviation Légère d’Appui 5 - 73


Atar (Mauritanie) - Fort Trinquet 1961 - Djelfa octobre 1961
Base aérienne secondaire Fort-Trinquet


Djelfa

 


Escadrille d’Aviation Légère d’Appui 6/70 EALA 6/70 – 30/06/1957
Escadrille d’Aviation Légère d’Appui 5/73 EALA 5/73 01/01/1957 – 31/01/1962

Symbolique de l'insigne :
Tête de Maure enturbannée d’azur soutenue d’un croissant montant d’or.
Homologué A 798 le 19/09/1959

 

Haut de page 

 


 

Commandement Air - Tunisie

 

Haut de page

 

Commandement Bases Aériennes Territoires du Sud

 

Haut de page

 

 


Gafsa

Escadrille Aviation Légère Appui 19 - 72


Du 1er juillet 1957 au 31 août 1961 Gafsa (Tunisie) Télergma (Algérie)

Insigne homologué A 779


Télergma

 

Haut de page

 

Compagnie d’Installation de Bases 11 - 361

 

Compagnie d'installation des bases 11/361 - Alger-Maison-Blanche (Algérie)
Homologation : A 814
Fabrication : Drago

 

Haut de page

 


Laghouat

 

Base Aérienne de Laghouat

 

Haut de page

 


Djelfa

 

Escadrille Aviation Légère d’Appui 21 - 72
ex 3 - 71, Djelfa

 

EALA 3/71 : Du 1er avril 1956 au 30 juin 1957
Mai 1956 : création de l'EALA 3/71 à DJELFA
EALA : 21-72 Du 1er juillrt 1957 au 31 août 1961

 

Haut de page

 

 


Atar

 

Section Spécialisée de la Base Aérienne 164
Atar

 

Haut de page

 


Blida

 

Groupe Transmissions Régionales Air 805

 

Groupement de transmissions regional 805 BLIDA MOUZAIAVILLE
Groupement de transmissions régional 805 - Blida (Algérie)
Homologation : A 683 le 11/09/1956
Fabrication : Drago

 

Haut de page

 


Djelfa

 

Détachement Terrains Opérationnels 44 - 540

 

Détachement de Terrain d'Opérations 44/540 Djelfa
Homologation : A 771
Fabrication : Drago
Paris

 

Haut de page

 


Ouargla

 

GSRA : Groupe Saharien de Reconnaissance et d’Appui 76
Ouargla

GSRA 76 « OASIS » Sources pour mes recherches : SHAA/bases aériennes, insignes,archives - écrits de Henri Guyot, Bernard Palmiéri, Jacques Moulin, Patrice Gaubert et de Patrick-Charles Renaud - témoignages « d'anciens » - divers sites internet - archives et connaissances personnelles. Remerciements à Christian HAESTESKO, mécanicien d'équipage au GSRA 76 en 1960 sur DC3 « Dakota. GSRA : Groupe Saharien de Reconnaissance et d'Appui 76 Insigne homologué A670 le 07 janvier 1956 sur la BA 215 de Ouargla : reprise de l'insigne de la 3° escadrille du GOM 86, lire les détails à GOM 86 (3) Fanion homologué A66 le 19 janvier 1957 Appellation du nom de tradition « Oasis » homologuée le 12 novembre 1956 Le 15 février 1956, sur la BA 157 de Tunis – El Aouina (Tunisie), le GSRA 76 est créé à partir de la 3ème escadrille du GOM 86 dissoute. En surveillance du Sud Tunisien et équipé de 25 JU 52 et d' AAC1 Toucan, le GSRA 76 assure des détachements à Ouargla, Gabès et Colomb – Béchar ainsi que sur plusieurs autres terrains par la suite tels que Biskra, Fort Flatters, Laghouat. Le 01 août 1956, le détachement du GSRA 76 de Colomb – Béchar donne naissance à l' ESRA 78 ( Escadrille Saharienne de Reconnaissance et d'Appui). Le GSRA 76 se compose alors d'un noyau central à Tunis – El Aouina et de 2 escadrilles de 10 JU 52 Toucan chacune, l'une à Gabès et l'autre à Ouargla. Enfin, Tunis étant jugée trop éloignée de la zone d'action de ses appareils, le GSRA 76 est transféré sur la BA 125 de Ouargla (Algérie) le 10 août 1957. A Ouargla, le GSRA 76 est renforcé et doté de 10 C47 et de 3 Broussard détachés de l' ELO 4/45. Le GSRA 76 « Oasis » sera dissous le 31 janvier 1963 et la BA 125 de Ouargla le 31 mai suivant. (à prendre en compte ) En résumé : GSRA 76 « OASIS » - insigne homologué A670 BA 157 de Tunis – El Aouina (Tunisie) puis BA 125 de Ouargla (Algérie) du 15 février 1956 au 31 janvier 1963 JU 52 Toucan, C47, Broussard Divers : – Sur l'ancien site de l' ANTAM (voir « liens » sur le site), le Toucan AAC1 n° 087 du GSRA 76 en collision au sol avec le bâtiment du P-C de la base de Tunis le 03-09-1956. – Sur le site du CAEA (voir « liens » sur le site), le Broussard n° 228 pris en compte par le GSRA 76 « Oasis » à Ouargla le 15-11-1960. – Toujours sur l'ancien site de l' ANTAM : « Certaines unités avaient été dotées en partie de JU 52 d'origine allemande, récupérés. Ceux-ci, en plus des caractéristiques du train d'atterrissage, avaient un « sérial number » à 4 chiffres contre 3 pour les AAC1 Toucan. Le GT 2/61 « Maine » avait même hérité à une époque du JU 52 n° 1001, avion personnel de Goëring. Selon certaines sources dignes de toute confiance, cet avion aurait même fait par la suite, les délices du GSRA 76 « Oasis » à Ouargla. »

 

Haut de page

 


Blida

 

Escadrille Saharienne Reconnaissance Appui 77

 

ESRA 77 Sources pour mes recherches : très peu de renseignements sur cette escadrille saharienne - SHAA/bases aériennes, insignes, archives - divers sites internet. ESRA : Escadrille Saharienne de Reconnaissance et d'Appui 77 Insigne homologué A761 le 05 mars 1958 Très peu d'informations sur cette escadrille, mais on peut écrire avec certitude : « En 1957, des JU 52 étaient rassemblés sur la BA 140 de Blida (Algérie) pour constituer l' ESRA 77 en vue d'un départ pour la BA 171 de Bangui – M'Poko (République Centrafricaine, ex Oubangui – Chari). Le premier décollage se passa le 08 février 1957. A Bangui, les JU 52 servirent à ravitailler les postes du Tibesti et des bases en A-E-F. Début 1957, un échelon de l' ESRA 77 arrive sur la BA 172 de Fort – Lamy devenue N'Djamena (République du Tchad) sur JU 52. Le 01 octobre 1959, le GAMOM 85 (Groupe Aérien Mixte d'Outre Mer) est créé par fusion de l' ESRA 77 et de l' EALA 4/73 (Escadrille d'aviation Légère et d'Appui). (à prendre en compte ) En résumé : ESRA 77 – insigne homologué A761 Base secondaire de Tindouf Poste de Commandement Air 75/540 (Algérie) du xx février 1957 au 01 octobre 1959 JU 52 Toucan Pour information : L'insigne de l' ESRA 77 (A761) sera repris le 19 mai 1961 par la deuxième escadrille du Groupe Aérien Mixte d'Outre Mer 85 : GAMOM 85 (2). Quant à l'insigne de l' EALA 4/73 (A756), celui-ci sera repris par la première escadrille du GAMOM 85 : GAMOM 85 (1), puis dernièrement par l' Elément Air 7/67 : EA 07/067.
Escadrille Saharienne de Reconnaissance et d'Appui 77 - (Fusionnera avec l'EALA 4/73 en octobre 1959 pour former le GAMOM 85)

 

Haut de page

 

 


Colomb-Béchar

 

Groupe Saharien Reconnaissance et Appui 78
Tindouf

ESRA : Escadrille Saharienne de Reconnaissance et d'Appui 78
GSRA 78 « TINDOUF » Sources pour mes recherches : « Tindouf » sur le site Delta Reflex/Bernard Palmiéri - SHAA/bases aériennes, insignes, archives - écrits de Henri Guyot, Jacques Moulin, Patrice Gaubert et Patrick-Charles Renaud - témoignages « d'anciens » - divers sites internet - archives et connaissances personnelles. GSRA : Groupe Saharien de Reconnaissance et d'Appui 78 Insigne homologué A754 le 16 janvier 1958 Fanion homologué A112 le 24 septembre 1959 Appellation du nom de tradition « Tindouf » homologuée le 12 novembre 1956 Un détachement du GSRA 76, créé sur la BA 157 de Tunis – El Aouina (Tunisie) et équipé de 4 JU 52 Toucan, est affecté sur la BA 145 de Colomb-Béchar (Algérie) en date du 06 juin 1956 . Prenant rapidement de l'importance, il devient autonome le 01 août 1956 sous la dénomination de ESRA 78 (Escadrille) puis le 01 novembre 1956 de GSRA 78 (Groupe). C'est au capitaine Post qu'échoit alors l'honneur du « premier commandant » de la formation alors équipée de 8 JU 52 Toucan. A partir de fin 1957, les C 47 remplacent progressivement les JU 52 et en 1958, le GSRA 78 est en plus doté de Broussard suite à la dissolution le 30 juin 1958 de l' ELO 4/45 (Escadrille de Liaison et d'Observation). Le GSRA 78 est baptisé « Tindouf » le 12 novembre 1956 et reçoit son insigne en 1958. Le GSRA 78 travaille pour le PCAD (Poste de Commandement Air Directeur) : lignes régulières, transport, évasan, P-C volant, RAV, appui feu et protection de convois. Le GSRA 78 « Tindouf » est dissous le 31 janvier 1963. (Bernard Palmiéri donne la date du 31 décembre 1963 ?). (à prendre en compte ) En résumé : GSRA 78 « TINDOUF » - insigne homologué A754 BA 145 de Colomb – Béchar (Algérie) du 01 novembre 1956 au 31 janvier 1963 JU 52 Toucan, C 47, Broussard

L’insigne qu’il adopte est homologué sous le numéro A754 le 16 janvier 1958 et représente à juste titre un « homme bleu » du Sahara, un nomade Réguibi, équipé de son bouclier sur lequel figure la croix d’Agadès, symbole souvent repris sur les insignes des unités françaises stationnées en AFN. À ses côtés, le compagnon fidèle de tous ses déplacements en milieu hostile, le dromadaire, qui lui assure transport et éventuellement, eau et nourriture. Par ce choix, le GSRA veut affirmer sa connaissance du désert et sa capacité à le parcourir inlassablement sur des « montures » aussi fiables que robustes. Sa définition héraldique est la suivante : « écu de gueules à un buste mantelé d’azur sombre et allumé de sable, taré à dextre, adextré d’un rencontre de dromadaire harnaché d’or et sénestré en pointe d’un bouclier également de sable à une croix d’Agadès du premier métal, les trois brochant une rondache d’azur clair flanquée à senestre d’un croissant aussi d’or ». Cet insigne sera parfois peint sur les aéronefs, tels les Toucan qui l’arborent sur le capot de leur moteur central. Avant d’obtenir cet insigne, le GSRA 78 est baptisé « Tindouf » le 12 novembre 1956 (le GSRA 76 de Tunis-El Aouina devient « Oasis » à la même date), du nom d’un point habité proche des frontières du Sahara espagnol actuel et du Maroc.

 

Haut de page

 


Ouargla

 

Détachement de Terrain Opérationnel 34 - 540

 

Ouargla
Homologation : A 701
Fabrication : Drago Paris

 

Haut de page

 

 


Colomb-Béchar

Groupe Aérien d’Observation 588

Historique :
Escadrille saharienne 588 créée en septembre 1939 à Colomb-Béchar.
Symbolique de l'insigne :
Trondache argenté fond bleu au centre tête de chameau blanche, marqué au dos G.A.O. 588 COLOMB - BECHARD
Fabrication : Arthus Bertrand

 

Haut de page

 

Section Radar de Campagne 21 - 953

 

Symbolique de l'insigne :
Croissant ouvert vers le haut et broché d’un scarabée
Fabrication : Augis Lyon

 

Haut de page

 


Paul Cazelles

 

Détachement de Terrain Opérationnel 42 - 540

 

Détachement de Terrain d'Opérations 42/540 Paul Cazelles
Homologation : A 828 (mauvais numéro 628)
Fabrication
: Drago Paris

 

Haut de page

 

 

Groupe Liaisons Aériennes 48 Dakar

 

Historique :
Le GLA 48 est formé en 1948 à Dakar Ouakam par la fusion de la Section Aérienne d'Entrainement et de Liaison ( S.A.E.L 372 ) et d'une escadrille de transport.
Il est dissous le 31 octobre 1963 à Yoff.
Symbolique de l'insigne :
Cercle à un guerrier au bouclier doré et vert sur un sol jaune et noir

 

Haut de page

 




SRC 25/953 à Hassi Messaoud



Section Radar de Campagne 25 - 953

Station radar de campagne 25/953 - Hassi Messaoud
Symbolique de l'insigne :
Écu couronné jaune à un centaure noir
Homologation : A 843
Fabrication : Drago

 

Haut de page

 


Alger-Maison blanche

 

Groupe Aérien de Transport 3 - 62

 

Lorsque les Nord 2501 Noratlas du Groupe de transport 3/62 « Sahara » partent pour la métropole en 1964, ce sont les dernières « Grise » de l’armée de l’air à quitter le sol d’Afrique française du nord (AFN) qui, entre-temps, a quitté le giron français pour devenir les états indépendants que sont depuis l’Algérie, la Tunisie et le Maroc. Mais la carrière du GT 3/62 débute le 15 mars 1956 à Alger-Maison blanche où il est créé sur Dakota. Il ne reçoit ses Noratlas qu’à l’automne 1958 et leur appliquera une marque bien reconnaissable : un nez vert. Par ailleurs, ses appareils prennent la série de codes « 62-Sx » (F-RASx). Ses missions sont identiques à celle de son « unité jumelle », le GT 1/62 « Algérie », à savoir assurer les transports tant logistiques que de personnels sur les vastes étendues d’AFN, ainsi que le parachutage des unités aéroportés stationnées en Algérie.
Le GT 3/62 est officiellement baptisé « Sahara » le 9 septembre 1961, cinq ans donc après sa création. L’État-major lui donne alors un nom de tradition tout à fait en accord avec le théâtre d’opérations sur lequel ses machines évoluent, même si sa base reste distante de centaines de kilomètres des immenses étendues sablonneuses qu’évoque son nom ! Si ce nom de baptême arrive sur le tard, le « Sahara » bénéficie par contre très tôt d’un magnifique insigne qui est homologué sous le numéro A 679 le 17 juillet 1956. Sa définition héraldique en dit long sur la symbolique qu’il veut faire passer : « rondache d’or ouverte au chef, bordée d’un croissant versé du même, chargée d’une tête de Touareg au naturel adextrée d’une rencontre de dromadaire également au naturel tarée à dextre, les deux sommées d’un ciel d’azur, un vol du premier métal dépassé et brochant au chef. » On peut donc y voir deux éléments de symbolique « locale » déjà rencontrés dans l’insigne du GSRA 78 « Tindouf », à savoir un « Homme bleu » du Sahara et sa monture : encore une fois, les personnels qui mettent en œuvre les transporteurs du 3/62 se considèrent à juste titre comme les Touaregs de l’armée de l’air. Un croissant rappelle, si besoin était, l’implantation de l’unité en Afrique du nord et un « vol » (ailes), son appartenance à l’armée de l’air. Cet insigne sera porté sous le nez des Noratlas.
Le GT 3/62 « Sahara » est finalement dissous à Oran le 31 mars 1964 et ses traditions, historiquement totalement liées à une territoire qui n’est plus français, ne seront jamais reprises.

 

Haut de page

 


Oran-La Sénia

1ère Escadrille du G.T. 2 - 61, Tanezrouft

 

Insigne de la 1ère escadrille du 2ème GAA - Valable pour la période allant du 1er juin 1924 au 1er septembre 1933
Symbolique de l'insigne :
Sphinx noir et rouge brochant sur un croissant ouvert à droite .

 

Haut de page

 


Blida

3ème Escadrille du G.T. 2 - 61, Tanezrouft

 

Insigne de la 3ème escadrille du GT 2 - 61 - Valable pour la période allant du 1er mai 1937 au 15 avril 1940

 

Haut de page

 

4ème Escadrille du G.T. 2 - 61, Tanezrouft

 

 

Haut de page

 

 


Colomb-Béchar

Groupement Unités Aériennes Spécialisées du Sahara

 

Groupement d'unités aériennes spécialisées du Sahara et poste de commandement avancé directeur 29/540 - Colomb-Béchar
Homologation : A 808

 

Haut de page

 

 


Reggan


Base Aérienne 167 Reggan (SP 88 699)

 

Historique :
La BA 167 de Reggan, créée en mai 1961, assure le ravitaillement en vivres et en matériel de la garnison et les liaisons aériennes des états-majors. La base sera remise aux autorités algériennes en 1967.
Symbolique de l'insigne :
Une tête de Targui sur une croix d’Agadès accostée des deux petites ailes de l’Armée de l’air.
Homologué A 870 en juillet 1962.
Fabrication : Courtois, Drago

 

 

À voir

La base de Reggan

La Base Aéroterrestre de Reggan

 


Reggan

 

Haut de page

 

 


Fort Lamy (Tchad)

 

Escadrille Aviation Légère Appui 1 - 022

 

Escadrille d’Aviation Légère d’Appui 6/72
ELAA 1/22 Ain
Escadron d’Avions d’Appui 1/22 Ain
EALA 6/72. 7/1956 – 30/11/1959
ELAA 1/22 Ain. 1/3/1969-1/7/1972
EAA 1/22 Ain. 1/7/1972-10/75
Symbolique de l'insigne :
Ramel traité sous forme géométrique, noir, le bec et les bouts d ‘ailes d’or, la queue à deux briques vertes.
Homologué A 767 le 3 juin 1958

 

Haut de page

 

 


Fort Lamy (Tchad)

 

Section Air d’Outre Mer, 3 - 172, Tchad, Fort Lamy

 

Section de l'air d'outre-mer 3/172 - Fort-Lamy (Tchad)
Homologation : A 587


 

Haut de page

 


Blida

 

Groupe Aérien d'Outre Mer 86

 

GOM : Groupe d'Outre Mer 86 (Sur tous les documents consultés, je n'ai jamais trouvé l'appellation « Groupe Aérien d'Outre Mer : GAOM 86 ? » Appellation du nom de tradition « Grands Ergs » le 12 novembre 1956, homologuée le 18 juillet 1958 (Source : SHAA) Insigne du GOM 86 homologué A 724 le 15 juin 1957 (par regroupement des 2 insignes d'escadrille) Fanion du GOM 86 homologué A 95 le 25 septembre 1958 Le GOM 86 est créé le 1er juillet 1955 par fusion de l' EOM 87 et de l' EOM 86. – 1ère escadrille : (EOM 87) – BR 45 (543) – 2ème escadrille : (EOM 86) – 548 Le GOM 86, crée sur la BA 140 de Blida (Algérie) aura de nombreux détachements et sera équipé de MD 311, MD 312 et MD 315. Au 31 décembre 1957 : 24 MD 315, 6 MD 311 et 4 MD 312. Le GOM 86 sera dissous le 31 juillet 1963 sur la BA 140 de Blida qui sera dissoute le 31 août 1963. Le GOM 86 aura une troisième escadrille, avec l'insigne homologué A 670 (le 7 janvier 1956). Cette 3ème escadrille sera créée sur la BA 140 de Blida en octobre 1955 et sera équipée de JU 52 Toucan. La 3ème escadrille du GOM 86 sera dissoute le 15 février 1956 pour devenir le GSRA 76 (Groupe Saharien de Reconnaissance et d'Appui) sur la BA 157 de Tunis – El Aouina (Tunisie).
En résumé :
GOM 86 « GRANDS ERGS » - insigne homologué A 724 BA 140 Blida (Algérie) du 1er juillet 1955 au 31 juillet 1963 – 1ère escadrille (ex EOM 87) – BR 45 (543) – MD 311, MD 312 et MD 315 – 2ème escadrille (ex EOM 86) – 548 – MD 311, MD 312 et MD 315 – 3ème escadrille (insigne A670) d'octobre 1955 au 15 février 1956 – J 52 Toucan


Haut de page

 


Paul Cazelles

Escadrille Aviation Légère Appui 4 - 73

 

Du 1er août 1957 au 31 octobre 1959 : Paul Cazelles (Algérie), Fort Lamy (Tchad)
Devenu 2ème escadon GAMOM 85 en octobre 1959
Le 1er octobre 1959, le GAMOM 85 est créé par fusion de l'ESRA 77 et de l'EALA 4/73.

 

Haut de page

 

 


N’Djamena

 

Base Aérienne 172, N’Djamena

 

Symbolique de l'insigne :
Écu doré bleu oiseau noir stylisé carte rouge
Homologation : 782
Fabrication : Drago

 

Haut de page

 


Ouargla

 

Groupe Aérien d’Observation 591

 

GAO 591 OUARGLA
Historique :
Créée Escadrille saharienne 591 à Ouargla
Symbolique de l'insigne :
Croix du Sud en argent avec au centre du croisillon le signe de Tanit

 

Haut de page

 


Insigne d'unité de la SRC 24/953 ??

 

Haut de page